CONFERENCE INTERNATIONALE « FABIEN EBOUSSI BOULAGA »

L’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) en partenariat avec le Muntu Institute organisent du 16 au 20 juillet 2019  une conférence internationale en hommage au Sociologue et philosophe camerounais Fabien Eboussi Boulaga sous le thème « Précarité et insécurité en Afrique.

La conférence internationale aura pour cadre l’amphithéâtre Herves Bourges  l’Ecole ESSTIC et sera meublée des communications  d’éminents professeurs du Cameroun et du Canada .

Fabien Eboussi Boulaga est né le 17 janvier 1934 à Bafia. Ancien jésuite, il a considérablement contribué au développement d’une théorie chrétienne africaine. Le Muntu Institute est  l’un des derniers projets sur lesquel le philosophe s’est consacré  avant de quitter ce monde le 13 octobre 2018 à Yaoundé.

 

Communiqué relatif au dépouillement et à l’étude des dossiers de candidature dans le cadre du recrutement spécial des enseignants dans les universités d’État, Université de Yaoundé 2

Le Recteur de l’Université de Yaoundé II , le Pr Adolphe Minkoa She a signé une série de textes sur le recrutement spécial des enseignants Assistants à l’Université de Yaoundé II  ce 4 mai 2019.

Hommage au Pr Lucien Kombou

l’Université de Yaoundé II rend hommage à un pionnier des sciences de Gestion en Afrique à travers un colloque sur le thème.    » Gouvernance et émergence économique en Afrique« , colloque organisé en son honneur, du 29 au 31 mai 2019.

Lucien Kombou, l’homme

Lucien Kombou voit le jour le 17 juin 1955 à Ndounge dans le département du Moungo, région du littoral Cameroun. Il fait ses études primaires et secondaires au Cameroun puis s’envole pour le Gabon, à l’Université Omar Bongo où il s’inscrit à l’Institut National des Sciences de Gestion entre 1976 et 1980. Il en ressort nanti d’un diplôme de fin de second cycle, équivalent du diplôme de Maîtrise en Sciences de Gestion. Il poursuit ses études en France à l’Institut Régional de Gestion de d’Administration des Entreprises (IAE) de l’Université de Bordeaux , études couronnées par l’obtention d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en 1981, d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en 1982, d’un doctorat de 3e cycle en 1983 et d’un  doctorat d’Etat en 1986.

Mot de gratitude de Mme veuve Kombou à l’ouverture du colloque

En 1993, Lucien Kombou devient le tout premier agrégé en sciences de Gestion en Afrique noire, major de sa section au concours d’agrégation CAMES. 

Sur le plan administratif, le professeur Lucien Kombou a été Doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Ngaoundere en 1997, puis Doyen de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion Appliquée (FSEGA) à l’Université de Douala en 2003.

Le 12 octobre 2014, le Pr Lucien Kombou va quitter ce monde, laissant derrière lui une communauté universitaire éplorée, mais surtout un train des Sciences de Gestion  sur de bons rails avec à bord, une multitude de disciples prêts à suivre ses traces. Le Maitre  décède à l’hôpital général de Daoula des suites de maladie.

 

Le colloque « Gouvernance et Émergence économique en Afrique »

Le colloque de trois jours organisé par la Faculté des Sciences économiques et de Gestion  de l’Université de Yaoundé II a pour but d’honorer la mémoire de ce pionnier des Sciences de Gestion en Afrique.

Quelques invités à l’ouverture du colloque

Il va regrouper de nombreuses personnalités aux profils divers , administrateurs , société civile, entrepreneurs, décideurs, chercheurs, enseignants venant des différentes régions du monde entier. Il vont mener des réflexions pour  comprendre les dynamiques de gouvernance, de l’émergence des économies et de proposer par la profondeur des arguments, les pistes et voies de l’émergence.

Jeux universitaires 2019: le Recteur MINKOA SHE appelle au Fair-play

C’était lors de la traditionnelle cérémonie d’aurevoir organisée ce  2 mai 2019  à la Salle des Actes du campus principal à Soa. La délégation qui doit représenter l’institution à la 22e édition des jeux universitaires à Dschang a reçu la bénédiction du chef de l’institution, mais le Pr MINKOA SHE a tenu à préciser que  » l’Université de Yaoundé II ne va pas à Dschang pour gagner à tout prix« .

Mot du recteur

Pour  Le recteur,  l’esprit du Fairplay doit prévaloir dans toutes les disciplines. Chez les athlètes , les encadreurs techniques et même chez les responsables administratifs qui accompagnent la délégation.  « Aucun acte d’incivisme ne sera toléré au sein de la délégation de l’Université de Yaoundé II, a t-il souligné.

Remise du drapeau de l’Université de Yaoundé II au porte étendard

La cérémonie d’au revoir de ce matin a également été l’occasion pour le recteur de préciser et de rassurer  athlètes et encadreurs sur la disponibilité des  primes que l’institution a mises  à leur disposition en cas de médaille.  35 000F pour la médaille de Bronze, 50 000F pour la médaille d’argent et 75 000F pour la médaille d’or.

Une attitude de l’équipe de judo

La délégation de l’Université de Yaoundé II sera conduite par le Recteur de l’institution, le Pr Adolphe Minkoa She. Il sera assisté par le Vice-recteur en Charge du Contrôle interne et de l’Evaluation, le Pr Edmond Biloa, du Secrétaire Général , le Pr Mevoungou Nsana Roger, en ce qui concerne la coordination opérationnelle.

Vient de paraitre: « Le Président Biya face à l’élection présidentielle 2018 »

 

L’avantage du sortant, l’attrait du nouveau et l’avanture politique… L’élection présidentielle du 7 octobre 2018 n’a décidément pas encore livré toutes ses analyses. Dans cet ouvrage publié aux éditions Publilivre, l’auteur présente les postures des différents protagonistes de cet échéance politique qui a vu la victoire du candidat sortant, le Président Paul Biya.

 

l’auteur :

Michel Oyane est enseignant  Chargé de Cours à la Facultés des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II. Il est spécialiste de la communication et Marketing politique , Département de Science politique. Il a été le Chef de cabinet du Recteur de l’Université de Yaoundé II  et occupe aujourd’hui les fonctions de Directeur du Bureau national de l’État civil, pour la Région du Sud.

Le Président Biya face à l’élection présidentielle de 2018

 

JEUX UNIVERSITAIRES 2019: LA VOICI, LA MASCOTTE

Elle s’appelle Kougnam…, le porc. Animal domestique très connu dans les 4 coins du Cameroun, symbole de la ville de Dschang. La communauté de l’Université de Yaoundé II l’a découverte ce 12 avril 2019 dernier,  c’était à l’amphi 1000 du campus principal de Soa.

Le Pr Mevoungou Nsana Roger , Secrétaire général de l’Université de Yaoundé II reçoit la mascotte des mains du représentant d’orange Cameroun

La cérémonie de présentation de la mascotte des jeux s’est ténue en présence des Responsables de l’Université de Yaoundé II, d’une forte délégation de l’Université de Dschang où se dérouleront la 22e édition des jeux universitaires 2019, des responsables d’orange Cameroun , l’un des sponsors des jeux universitaires et la Directrice  générale d’ASCECE, l’entreprise spécialisée en communication qui accompagne l’Université de Dschang dans l’organisation,  une innovation qui annonce les couleurs de ce que sera la 22e des universitaires du 04 au 11 mai 2019 à Dschang

DESCENTE DU SECRETAIRE GENERAL SUR LE TERRAIN: LES PREMIERES DECISIONS TOMBENT

Le Pr Mevoungou Nsana a entamé la semaine dernière, une descente dans les directions et centres spécialisés de l’Université de Yaoundé II.  Au terme de chaque étape, le secrétaire général instruisait une liste de mesures d’urgence à prendre pour la bonne marche du service administratif. Et la réaction ne s’est pas faite attendre.

Ce lundi 4 mars , la Direction des Affaires Administratives et Financières (DAAF) a soumis au recteur, une décision portant lancement d’une opération de comptage physique du personnel de l’Université de  Yaoundé II. La mesure avait été instruite Mardi 26 février dernier , lors de la descente du Secrétaire général. Elle doit permettre à la DAAF d’avoir une été précise sur l’effectif réel du personnel en poste et de mieux contrôler la masse salariale.

L’opération de comptage physique  du personnel s’étend du 4 au 15 mars 2019.

En poste depuis novembre 2018,  le nouveau secrétaire général est déterminé à rompre avec l’inertie et le manque de sérieux qui s’installaient graduellement dans les services de l’Université de Yaoundé II.

l’Ambassadrice de la Republique de Coree en visite a l’Universite de Yaounde II

 

L’Ambassadrice de la République de Corée au Cameroun a été reçue en audience ce jeudi 14 février 2019 par le Recteur de l’Université de Yaoundé II.

Pour la 2e fois depuis son arrivée au Cameroun, son Excellence C Bok-ryeol RHYOU   a échangé avec les responsables de l’institution. Parmi les points à l’ordre du jour de l’audience, figuraient l’invitation du recteur de l’Université de Yaoundé II à Séoul du 21 au 27 avril prochain, et la création d’un centre d’études coréennes à l’Université de Yaoundé II.

Sur le premier Point, SE C Bok-ryeol RHYOU. a tenu a confirmer personnellement  l’invitation du Pr Adolphe Minkoa She parmi les 24 recteurs du monde conviés à prendre part à la conférence des recteurs des pays amis de la République de Corée , une initiative de la Korea Fondation. Le Cameroun à travers l’Université de Yaoundé II est l’un des deux pays africains invités,  avec le Mozambique.

Sur le 2e point à l’ordre du jour, Madame l’ambassadrice a exprimé aux Responsables de l’Université de Yaoundé II, le souhait de la République de Corée,  de créer un centre d’études coréennes à l’Université de Yaoundé II. Une proposition aussitôt acceptée par le Recteur.

Le professeur Minkoa She a rassuré la diplomate  que le projet sera examiné en interne   ses collaborateurs    pour sa matérialisation dans de brefs  délais.  Le centre d’études Coréennes devrait être logé au campus principal de Soa ou à l’Institut des Relations internationales du Cameroun.

 

RESOLUTIONS DU CONSEIL D’UNIVERSITE DU 20 DECEMBRE 2018

l’Université de Yaoundé 2 a tenu une session ordinaire de son Conseil d’Université ce 20 décembre 2018 , dans la Salle des Actes du campus de Soa. Les travaux étaient présidés par le Pr Adolphe She, Recteur de l’institution.

Parmi les points inscrits à l’ordre du Jour, figuraient entre autre :  l’adoption du procès verbal du Conseil d’Université du 2 août 2018 et l’etat d’exécution de résolutions , le point sur les activités académiques et la rentrée 2018-2019, la diplomation, l’adoption des procès verbaux  des examens de l’année 2017-2018, le point sur la recherche et la coopération à l’Université de Yaoundé II, le fonctionnement des filières professionnelles, l’ouverture d’autres établissements , et la carrière des enseignants.

Sur le bilan de l’année académique, le Conseil a pris acte d’après les rapports des  chefs d’établissements,  que l’année académique 2017-2018 s’est bien déroulé, et que l’année 2018-2019 a effectivement commencé en septembre 2018.

Dans le cadre du recrutement spécial des enseignant instruit par le chef de l’État, l’Université se Yaoundé 2 va recruter 200 enseignants pour les 5 établissements.

Le point sur la rentrée 2018-2019 révèle que l’Université de Yaoundé 2 compte cette année environs 29 000 étudiants et va présenter 69 enseignants pour la liste d’aptitude pour le changement de garde au prochain CCIU.

Dans le cadre de l’encadrement des enseignants assistants, le recteur Prof Adolphe Minkoa She a annonce la mise sur pied d’une cellule en charge de la pédagogie et l’organisation des séminaires pédagogiques dans les établissements et au niveau du Rectorat.

Sur la recherche et la coopération, le Conseil de l’Université de Yaoundé 2 a félicité les enseignants qui ont mené des recherches et publié de nombreux ouvrages, articles et pris  part à des seminaires et colloques internationaux. Il a recommandé aux enseignants et aux différents responsables de rendre visible cette abondante activité scientifique sur le site web de l’Université. 

Sur les filières professionnelles, la faculté des sciences juridiques et politiques a proposé l’ouverture de 14filieres, l’esstic en a proposé 4.

Le recteur a donne instruction afin que Réflexion soit menée sur la création de 6 nouveaux établissements à l’Université de Yaoundé II:  l’Institut d’archivistique, l’Institut des métiers du droit,  l’ institut d’études politiques,  la Yaounde Business School, l’institut d’économie agricole et rurale,  l’ Institut d’études orientales qui fera une sorte d’expertise auprès du gouvernement sur divers aspects, la diplomatie la communication l’économie le droit…

Cette création  des nouveaux établissements est une instruction du PM chef du gouvernement.

l’Universite de yaounde II souhaite un excellent mandat au president de Paul Biya

Les étudiants de l’Université de Yaoundé II se sont mobilisés en matinée du mardi 6 octobre dernier, à l’occasion de la prestation de serment du président de la République, son Excellence Paul Biya. Ils étaient plus d’un millier. Ils sont venus des 5 établissements de l’Université de Yaoundé, exprimer leur soutien total au président pour le nouveau mandat qu’il s’apprête à engager.

Du palais polyvalent des sports jusqu’à l’entrée du bois St Anastasie à warda, « les cops de Soa » étaient alignés pour acclamer le passage du chef de l’État.

 » C’est un jour inoubliable pour moi. C’était très agréable d’être là avec mes camarades pour vivre ce moment de l’histoire de notre pays.  sans distinction de tribus, d’ethnie ni de religion on criait pour notre président, c’était vraiement ma première fois de le voir de ci près «  affirme Hélène Assira, étudiante en Master 1 à l’Institut des Relatons internationales du cameroun. 

Les étudiants ont bénéficié d’un encadrement des responsables de l’Université de Yaoundé II. Au premier rang , le recteur de l’institution. Tous les véhicules sont mis en la disposition des étudiants. Et sur le terrain, un déploiement exceptionnel sous la coordination du Vice-recteur,  Pr Tchouankeu Jean Claude, avec à ses côté le Conseiller technique auprès du recteur, le Pr Robert Medjo Eko.

Dans une interview accordée à Radio campus Uy2 ce mercredi 7 novembre , le Recteur de l’Université de Yaoundé II a exprimé sa satisfaction  » la mobilisation des étudiants de l’Université de yaounde II a été très exemplaire et très appréciée par les hautes autorités, et je pense que le principal destinataire lui même l’a très bien remarqué. Je voudrais donc féliciter nos étudiants pour cette action qui a honoré notre institution.

Pour ceux qui pensent que l’Université n’aurait pas du y être mêlée, le recteur répond  » l’Université est une institution républicaine, et les étudiants sont des citoyens ordinaires qui ont le droit de participer à un événement historique tel la prestation de serment. Et nous avons le devoir de les accompagner chaque fois qu’ils sollicitent notre appui pour une telle action. »

Martial.A. Otabela/SIC/ uy2