Pr Pierre Etienne Kenfack « Former les futurs experts fonciers « 

Le Chef de Département des théories du Droit à l’Université de Yaoundé II a présidé du 4 au 7 juin dernier, un atelier de formation et de mise en commun des travaux des futurs experts fonciers. L’atelier de formation a été organisé en collaboration avec le Centre pour l’Environnement et le Développement. Dans un entretien accordé à notre rédaction, il précise  le bien fondé de cet atelier.

 

 

Professeur, quels étaient les objectifs de l’atelier?

 

Le but de l’atelier était de mettre ensemble les étudiants de Master et Doctorat qui mènent des recherches sur la question foncière dans des domaines divers , pour que chacun découvre la question foncière selon l’angle des autres disciplines. On a remarqué que les chercheurs lorsqu’ils abordent la question foncière, chacun l’aborde selon domaine comme si sa discipline est  la seule au monde .

 

Qui sont ceux qu’ y ont pris part  ?

Il y avait des chercheurs en Économie, en droit, en Géographique, en Anthropologie et en Sociologie. Des étudiants venus des Universités de Yaoundé II, Yaoundé I, Maroua, Ngaoundere, Dschang et Douala .  Ils avaient en face d’eux des formateurs , enseignants pour la plupart dans les domaines énumérés plus haut , qui ont pris le temps d’examiner les travaux des jeunes experts fonciers et ont apporté des  remarques et  observations.

Qu’attendez vous de ces jeunes chercheurs pour la suite ?

Nous attendons d’eux qu’ils rentrent dans leurs recherches , reconsidérer certaines positions qu’ils avaient au départ sur la question foncière,  tenant compte du  traitement des autres disciplines.

Quel bilan faites vous au terme des travaux ?

On est très heureux d’avoir réuni tant de jeunes  chercheurs sur la question foncière. Tous témoignent avoir énormément appris au cours de la formation, d’autres ont totalement reconfiguré leurs thèmes de recherche, changer leur approche tenant compte de ce qu’ils ont appris. Nous ne pouvons désormais souhaiter une seule chose : que leurs travaux aient  un impact mélioratif auprès des populations.

 

les matinees du ReSFUGE

Le Réseau Scientifique des Femmes universitaires en Gestion et en Économie (ReSFUGE ) a tenu ce 21 mai 2019 dans la Salle des Actes du campus principal de Soa, sa rencontre scientifique de l’année sous le thème  » les institutions et les pratiques de gestion comme vecteur de croissance et de développement durable ».

Les professeurs Okah, Ongono et Sangue Fotso pendant la présentation du Dr Hawaou

Les matinées du ReSFUGE 2019 ont réuni 22 enseignants et chercheurs de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion. 3 axes de réflexions avec à la clé une idée, celle d’apporter la contribution des femmes universitaires en Gestion et en Economie aux aspects fondamentaux de l’émergence à savoir les questions de croissance et de développement durable.

12 présentations d’avant papiers des jeunes enseignants devant un panel d’enseignants plus capés parmi lesquels les Pr Xaverie Okah Atenga, Claude Bekolo, Giles Etoundi , Ongono Zogo, Robert Sangue et Mondjeli nwa Itumbe.

Le ReSFUGE est une association à caractère scientifique, une mobilisation des femmes universitaires en Gestion et en économie créée sous l’impulsion du Pr Sabine Mdenda qui vise entre autre à participer au développement par la recherche, à contribuer à l’animation scientifique de l’Université de Yaoundé II , à acter par les problématiques sociales actuelles aux grands enjeux de l’émergence du Cameroun et à renforcer en permanence les capacités des femmes universitaires , membres du réseau.

le Vice-recteur en charge des Enseignements et de TIC a Paris-Saclay

Le Pr Ebana Mvogo a co-présidé ce 16 mai 2019 un séminaire sur le développement des Technologies de l’information et de la communication à l’Université de Paris-Saclay.

Le Vice-recteur en Charge des Enseignements, de la professionnalisation et du développement des TIC a fait une présentation sur la mise en oeuvre des TIC à l’Université de Yaoundé II. Ce séminaire intervient dans un contexte marqué par la multiplication d’initiatives pour l’implémentation du e-learning à l’Université de Yaoundé II, initiatives dont la plus récente est la signature de convention avec  e-book Africa le 8 mai dernier.

Faut il le rappeler, l’Université de Yaoundé II  et l’Université de Paris Saclay ont signé une convention en mars dernier pour le partage d’expériences, l’échange d’enseignants et de cotutelle de thèses.

L’UNIVERSITE DE YAOUNDE II ET L’UNIVERSITE LUMIERE LYON II SIGNENT UN ACCORD CADRE

La cérémonie de signature a eu lieu jeudi 25 avril 2019 à l’amphithéâtre  Hervé Bourges de l’Ecole supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC).

Mot de bienvenue du Directeur de l’ESSTIC

l’Université lumière Lyon II est un établissement  public à caractère scientifique, culturel et professionnel. Selon le classement 2018 des universités publiques en France , l’Université Lumière Lyon II est la 2e plus grande université en  sciences sociales. L’institution était représentée pour le circonstance par son vice-président, le Pr James Walker.

Signature de l’accord-cadre

La délégation de l’Université de Yaoundé était conduite par le Pr MOL NANG, Vice-recteur en charge de la Recherche ,  de la Coopération et des Relations avec le monde des entreprises . Il était accompagné du Directeur des Affaires académiques et de la Coopération, le Pr Germain NTONO TSIMI , du Directeur de l’ESSTIC le Pr Laurent Charles BOYOMO ASSALA et de Mme le Chef de Division de la Coopération, le Dr Zambo Obou.

Signature de l’accord-cadre

Si la signature de cet accord cadre vise à court terme la mise sur pied d’un Master en Économie sociale et Solidaire, les parties signataires décident à travers cet acte , d’institutionnaliser et d’organiser une coopération dans tous les domaines de l’enseignement, de la formation et de la recherche considérés comme communs.

Il s’agira donc à long terme, d’une coopération basée sur des échanges d’enseignants et chercheurs, des échanges d’étudiants, des cotutelles de thèse ainsi que des programmes pédagogiques et de recherche.

L’accord-cadre signé entre les deux institutions s’étend sur une période de 5 ans , renouvelable éventuellement pour une même durée, après évaluation des deux parties.

L’AMBASSADEUR DE LA RCA AU CAMEROUN RECU EN AUDIENCE PAR LE RECTEUR DE L’UY2

Son Excellence Martial BETI-MARACE a rencontré le Recteur de l’Université de Yaoundé II, le professeur Adolphe Minkoa She ce mardi après midi. L’audience entre les deux responsables a duré 55minutes, et les points essentiels au coeur  de l’échange portaient sur  la relance de la coopération universitaire entre l’Université de Yaoundé II et l’Université de Bangui d’une part et sur la situation académique et l’intégration sociale des étudiants centrafricains à l’Université de Yaoundé II.

 

« le peuple centrafricain en ces moments difficiles d’après crise , a besoin du soutien du peuple camerounais frère pour l’aider à se relever » soulignait d’entrée de jeu l’ambassadeur.

Et sur ce premier point, le plénipotentiaire centrafricain est reparti rassuré. Le recteur lui a présenté la convention qui lie l’Université de Yaoundé II à l’Université de Bangui depuis 2009 et qui n’attend que les sollicitations de l’Université « soeur » de Bangui.

Quant au deuxième point de l’échange, le recteur a rassuré son hôte que ses jeunes compatriotes étudiants centrafricains sont bien intégrés au campus de Soa et qu’ils n’ont jamais posé problème en tant que communauté.

 

l’ambassadeur centrafricain était accompagné de monsieur Jean-Baptiste Zinai, conseiller culturel assurant l’intérim du 1er Conseiller et du lieutenant- colonel  Robert TEVENE, Attaché de défense à l’ambassade de la République Centrafricaine au Cameroun.

COMMUNIQUE N°   08 UYII / PORTANT APPEL À LA MOBILITÉ DES ETUDIANTS EN CYCLE, MASTER, DOCTORAT ET PERSONNELS DE L’UNIVERSITE DE YAOUNDE II AU PROJET CAPITUM

Le projet CAPITUM, coordonné par l’Université Hassan 1er, rassemble un consortium de six (06) Etablissements d’Enseignement Supérieur (EES) du Continent Africain, au sein duquel étudiants et personnels (académique, administratif) effectuent des mobilités d’étude ou de recherche. Le programme CAPITUM regroupe les pays des 4 régions du continent à savoir : la région du Nord (Maroc, Tunisie), la région du Centre (Cameroun), la région Orientale (Madagascar, Djibouti) et la région de l’Ouest (Sénégal).

L’Université de Yaoundé II fait partir de ce consortium et propose, à la communauté universitaire, des possibilités de mobilités entrantes et sortantes en doctorat, master et personnels. Les offres de formation de l’Université de Yaoundé II en master sont mises à jour au niveau de la plateforme Capitum en fonction de la garantie de la qualité qu’elles offrent (Assurance qualité).

A cet effet, le Recteur porte à la connaissance de la communauté universitaire de l’Université de Yaoundé II qu’il est ouvert dans la plateforme Capitum trois types de mobilités (Master, Doctorat et Personnels) regroupant 120 bourses.

Les étudiants en cycle master et doctorat, le personnel enseignant et le personnel administratif désirant faire acte de candidature sont invités à accéder à la plateforme Capitum en cliquant sur le lien capitum-uh1.ma/ pour soumettre leurs candidatures.

Une délégation de l’Université Paris-Saclay en visite de travail à l’Université de Yaoundé II

Une délégation de l’Université Paris-Saclay conduite par la présidente de cette institution a effectué une  visite de travail à l’Université de Yaoundé II ce mardi 26 mars 2019.

Cette visite intervient dans le cadre de la redynamisation de la coopération universitaire instruite par le Recteur de l’Université de Yaoundé II lors de l’installation du nouveau directeur des affaires académiques et de la coopération en novembre dernier.

De l’autre côté, l’Université de Paris Saclay qui s’est engagée dans un processus de regroupement des institutions universitaires pour une coopération universitaire gagnant-gagnant trouve à l’Université de Yaoundé Il bien de points de convergences dans les offres de formation en Droit, Science politique et en Économie.

La cérémonie qui avait pour cadre la Salle des actes du campus de Soa était présidée par le Pr Mol Nang, Vice-recteur en charge de la recherche et de la coopération, représentant du Recteur de l’Université de Yaoundé II empêché. Les échanges portaient précisément sur la mise en place des programmes d’échange d’enseignants et d’étudiants, des programmes de doubles diplômes , de co-tutelles , de délocalisation de programmes de formation et d’appui aux programmes de recherche.

Les enjeux pour l’Université de Yaoundé II

La signature de convention avec l’Université de Paris Saclay permettra à l’Université de Yaoundé II dans son ambition de devenir une technopôle des sciences sociales , de pouvoir compter sur un partenaire stratégique pour sa compétitivité, son attractivité et sa visibilité. Aussi, ce partenariat permettra à l’Université de Yaoundé II de définir les axes de la recherche et se faisant, certains programmes de recherche seront conduits en partenariat avec l’Université de Paris -Saclay. Enfin, le partenariat avec l’Université de Paris -Saclay permettra de donner un avantage aux candidats de l’Université de Yaoundé II, lors des appels à projets de l’Université de Paris-Saclay par rapport aux candidats hors partenariat.

 

 

COMMUNIQUE N° 005 UYII / PORTANT APPEL À LA MOBILITÉ DU PERSONNEL DE L’UNIVERSITE DE YAOUNDE II POUR LA FORMATION À L’UNIVERSITÉ DE LAS PALMAS DE GRAN CANARIA (ESPAGNE) DANS LE CADRE DU PROGRAMME EUROPÉEN ERASMUS + KA107.

L’Internationalisation de l’Université de Yaoundé II est l’un des points forts de sa vision de ‘’Technopole des Sciences Sociales’’. Cette vision s’articule sur l’ouverture permanente vers de nouveaux horizons, tant au niveau National et Régional qu’au niveau international, à travers la participation à des projets et programmes internationaux et la recherche des partenariats actifs et efficaces, pour l’amélioration des compétences des étudiants et du personnel de l’Université. L’Université de Yaoundé II, pour ce faire, s’est engagée dans plusieurs programmes d’échange et de mobilité dans le cadre des programmes Erasmus-Mundus et Erasmus +, afin de donner l’occasion à ses étudiants et staff de découvrir et explorer des nouveaux modes de recherches et de formation d’une part, et d’échanger les expériences et les différentes cultures d’autres part.

A cet effet, le Recteur porte à la connaissance de la communauté universitaire qu’après un appel à manifestation concluant, l’Université de Yaoundé II partenaire de l’Université de Las Palmas de Grande Canarie (ULPGC), bénéficie d’un programme de formation au profit de son personnel enseignant et administratif dans le cadre du programme Erasmus+, dénommé « mobilité du personnel pour la formation » pour le compte du deuxième semestre de l’année universitaire 2018-2019.

Le personnel enseignant (01) et administratif (01) de l’Université de Yaoundé II retenu dans le cadre de cette mobilité participera à l’atelier de formation sur le thème “The role of Universities in the internationalisation of the community: a Canary-African perspective”, qui aura lieu à Las Palmas de Grande Canarie entre le 1er et le 5 juillet 2019.

L’Université de Yaoundé II met à disposition un formulaire de demande sur son site web http//www.univ-yaounde2.org ou à la Cellule Assurance Qualité, que les candidats devront dûment remplir et auquel la documentation suivante devra être jointe:

2. Une lettre d’Accord de mobilité signé par le demandeur et le Recteur de l’Université de Yaoundé II (disponible sur le site ou à retirer à la CAQ)

3. Une copie du passeport.

4. Un Curriculum Vitae (2 pages maximum).

5. Une lettre de motivation

6. Un bref résumé de la valeur ajouté de l’atelier dans l’exercice de vos missions.

Les Candidats sélectionnés recevront de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria :

• Billets de vol

• Logement à Las Palmas de Gran Canaria

• Participation à l’atelier

• Assurance santé

• Quelques repas et événements sociaux

Ceci n’inclut pas:

• Dépenses personnelles

• Transferts aéroport, sauf indication contraire

• Certains repas non inclus dans le programme officiel

• frais de visa

La bourse Erasmus + pour la mobilité du personnel en formation ne couvre pas tous les frais, mais est simplement une contribution à supporter les coûts supplémentaires du séjour à l’étranger.

Le personnel administratif et enseignant de l’Université de Yaoundé II intéressé par le présent appel à candidature doit déposer au plus tard le 20 mars 2019, délai de rigueur, un dossier complet auprès de la Cellule Assurance Qualité de l’Université de Yaoundé II.

Pour tout information complémentaire contacter la Cellule Assurance Qualité à  l’adresse mail :  [email protected]

 

Annexe

Programme de l’atelier

 

 

 

Annex :

 

The role of Universities in the internationalization of the community: a Canary-African perspective (1-5 July 2019)

 

 

Monday 1st July 2019

 

9:30-10:00 Inaugural session

• Rafael Robaina Romero, Rector de la Universidad de las Palmas de Gran Canaria

• Luis Padrón López, Director General de Casa África

• Richard Clouet, Vice rector de Internacionalización y Cooperación de la Universidad de Las Palmas de Gran Canaria

 

10:00-11:00 Workshop 1: Internationalisation strategies of Universities (Mobility and Capacity Building projects in Africa)

 

11:00-11:30 Coffee break

 

11:30-13:30 Workshop 2: Sharing experiences of internationalisation and cooperation

 

13:30-15:00 Lunch

 

15:00-18:00 Visit to the Humanitarian Logistics Centre of the Red Cross

 

 

Tuesday 2nd July 2019

 

10:00-14:00 Visit of the ULPGC campuses. Meetings and training activities of participants with ULPGC staff according to personal interests.

 

Wednesday 3rd July 2019

 

10:00-18:00 Networking session on the road: Exploring avenues of collaboration travelling around the island of Gran Canaria.

 

Thursday 4th July 2019

 

 

 

10:00-11:00 Workshop 3: Industry-University-Government Interactions

 

11:00-11:30 Coffee break

 

11:30-13:00 Workshop 4: African Studies

 

13:00-15:00 Lunch

 

15:00-18:00 Visit to the Scientific and Technological Park

 

 

Friday 5th July 2019

 

10:00-11:00 Workshop 5: Multiculturalism and Diversity in higher education

 

11:00-11:30 Coffee break

 

11:30-13:00 Workshop 6: Training for entrepreneurship

 

13:00-15:00 Lunch

 

15:00-17:00 Conclusions and closure

Conclusions et clôture