Toute l’actualité de l’Université de Yaoundé II

LA COMMISSION NATIONALE POUR LA PROMOTION DU BILINGUISME ET DU MULTICULTURALISME A L’UNIVERSITE DE YAOUNDE II

 

 

Une délégation conduite par M. David Abouem A Tchoyi et Barister Nico Halle, membres de la Commission nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multuralisme (CNPBM),  a tenu une séance de travail avec la communauté universitaire ce vendredi 30 novembre 2018 à Soa. 

 

Le but de cette séance de travail était de faire le point sur la pratique du bilinguisme et la promotion du multiculturalisme au sein de l’institution.

 

Pendant 5 heures, les membres de la CNPBM ont échangé avec les responsables administratifs, les délégués du personnel et les représentants des associations d’étudiants et clubs culturels.

 

Au terme des travaux,  la commission a été satisfaite des contributions apportées par les responsables de l’Université de Yaoundé II , et a  demandé   à chaque composante et intervenant de mettre toutes ces contributions sur écrit et faire parvenir  à la commission comme contribution de l’Université de Yaoundé II pour une  meilleure pratique du Bilinguisme et surtout pour la promotion du vivre ensemble dans notre pays, le Cameroun.

RETRAITE MERITEE POUR LE Pr. ALICE DELPHINE TANG

L’ancienne secrétaire générale de l’Université de Yaoundé II a fait ses adieux à la communauté universitaire de cette institution ce 26 novembre 2018, après 3 années de service.

Le Pr  Tang est professeure titulaire de littérature. Elle a été nommé secrétaire générale à l’Université de Yaoundé II en  octobre 2015, après avoir exercé les mêmes fonctions à l’Université de de Douala.

A l’Université de Yaoundé II, le Pr Tang s’est battue  pour l’intégration de la femme dans la gestion de l’Université. Elle a été la présidente du comité genre au sein de l’institution, où elle a nommé 3 hommes comme   points focaux. « Le combat pour l’intégration des femmes dans le milieu universitaire ne doit pas être un combat contre les hommes. Ce combat doit plutôt être mené avec les hommes  »  Disait elle. Pendant les trois dernières années, le Pr Tang  était également la coordonnatrice générale des activités marquant la célébration de la journée internationale de la femme à l’Université de Yaoundé II.

Le Pr Adolphe Minkoa she garde d’elle des souvenirs d’une collaboratrice exemplaire.

«  Madame le Professeur, vous avez été une collaboratrice loyale et sincère ; vous avez su mettre votre intelligence  et votre compétence au service de l’Université de Yaoundé II. Je vous remercie pour votre collaboration sans faille et jamais feinte  et vous souhaite , non pas une retraite paisible et bien méritée, mais un regain d’énergie pour votre nouvelle vie qui commence , toujours au service de la  sciences ».

Bonne et paisible retraite Madame le Secrétaire général

 

 

DE NOUVEAUX RESPONSABLES A L’UNIVERSITE DE YAOUNDE II

 

Nommés par Décrets Présidentiels N° 2018/691 et N° 2018/692 du 21 novembre dernier, ils ont été installés dans leurs fonctions respectives ce  lundi 26 novembre 2018 par le Recteur de l’Université de Yaoundé II.

Le Vice Recteur en charge du contrôle interne et de l’évaluation

 

Le Pr Edmond Biloa est professeur titulaire de linguistique. Avant sa nomination à l’Université de Yaoundé II il était Vice recteur en charge du contrôle interne et de l’évaluation à l’Université de Dschang. Il a également occupé les fonctions de Chef de Département des Langues africaines et Linguistique à la Faculté de Arts Lettres et Sciences humaine de l’Université de Yaoundé I, Vice doyen chargé de la Recherche et de la Coopération à la Faculté des sciences de l’éducation de la même université, et Chef de la cellule des systèmes universitaires comparés au Ministère de l’Enseignement supérieur. Il vient remplacer à ce poste le Pr Jean Claude Tchouankeu , nommé Doyen à la Faculté des Sciences de l’Université de Yaoundé I.

le recteur attend de lui qu’il veille au respect des procédures, qu’il assure l’évaluation du fonctionnement et des performances des services et qu’il mette en œuvre les stratégies de lutte contre la corruption au sein de l’Université de Yaoundé II.

Le Secrétaire général

Le Professeur Roger Mevoungou Nsana est professeur titulaire de droit Privé. Il a été Directeur du centre des œuvres universitaires  à l’Université de Yaoundé II, Directeur des affaires académiques de la même université en 1999 puis Doyen de la Faculté de Droit à l’Université de Ngaoundere de 2005 à 2006. Avant sa nomination comme Secrétaire général, il occupait les fonctions de Directeur du Centre d’études judiciaires à l’Université de Yaoundé II. Le Professeur Mevoungou remplace à ce poste madame le Professeur Alice Delphine Tang , admise à faire valoir ses droit à la retraite.

Je compte sur vous pour veiller à la bonne marche administrative de notre institution, notamment par le tenue des réunions de coordination hebdomadaire, la formation des cadres et notamment la formation bilingue. Je vous exhorte à lutter contre l’absentéisme, l’inertie et l’insubordination   hiérarchique. Le secrétariat général est l’instance de coordination et d’animation de l’administration »  A martelé monsieur le Recteur.

Le Directeur des Affaires académiques et de la Coopération. 

Le Professeur Germain Ntono Tsimi est  Maître de conférences, agrégé de droit privé et sciences criminelles. Né le 27 mai 1981 à Yaoundé, il a été successivement chef de Division des affaires académiques , de la scolarité et de la Recherche à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II et vice Doyen chargé de la Recherche et de la Coopération au sein de la même faculté.   Il remplace le Pr Joseph Vincent Ntouda Ebode , actuel Directeur de l’Institut de gouvernance et humanités de l’Université panafricaine.

Au nouveau Directeur des affaires académiques, le recteur a donné instruction de gérer avec efficacité les problèmes de carrière des enseignants, la bonne marche de la coopération nationale et internationale, le contrôle et l’évaluation pédagogique des instituts privés d’enseignement supérieur sous tutelle académique de l’Université de Yaoundé II, la mise en place effective du fichier central des thèses,   la finalisation des programmes d’enseignement en vue de leur sanction par des arrêtés du MINESUP et la délivrance des diplômes définitifs.

 

10e CONGRES DE LA CORDINATION DES ASSOCIATIONS DES ETUDIANTS HANDICAPES DU CAMEROUN

le campus de l’Université de Yaoundé II a servi de cadre aux travaux du 10e congrès et  de la célébration du 20e anniversaire de la coordination des associations des étudiants handicapés des Universités du Cameroun ( CAEHUCAM).

Les travaux se sont tenus sous le thème «  Évaluation de l’insertion socioprofessionnelle des étudiants handicapés au Cameroun après 20 années d’existence de la CAEHUCAM ».

La CAEHUCAM est une plateforme d’échange d’expériences et de mutualisation d’efforts entre  les associations des étudiants handicapés des universités du Cameroun.   ses missions sont:

  • Améliorer les conditions de formation académique des étudiants en situation d’handicap dans les universités du Cameroun
  • Amener les étudiants handicapés à surmonter leur handicap
  • Promouvoir un esprit de solidarité entre les membres.
  • Permettre une meilleure insertion sportive et culturelle.

Dans son mot de bienvenue, le Président de l’Association des étudiants handicapés de l’Université de Yaoundé II,  Celestin Ngono Massagniki  relève des avancés significatifs pour ses camarades  : exemption des frais de scolarité aux étudiants handicapés, octroie de stage de vacances et insertion des étudiants handicapés dans le work-Study programme, Discrimination positive dans la  sélection des étudiants en Master et en Doctorat.

Aussi, au nom de ses camardes le président des étudiants handicapés lance un appel aux autorités universitaires pour la construction des infrastructures qui prennent en compte la mobilité des étudiants handicapés, la création d’une bibliothèque numérique inclusive et la création d’un fichier des étudiants handicapés dans chaque faculté.

Le 10e congrès de la CAEHUCAM a mobilisé des délégations  des universités de Maroua, Ngaoundere , Dschang, Buea, Bamenda , Douala , et Yaoundé I. Le prochain congrès aura lieu en 2020.

 

CONCOURS D’ENTREE A L’IFORD 2019

L’Institut de Formation et de Recherches démographiques recrute des étudiants pour le compte de l’année 2019-2020.

Les epreuves écrites du concours sont programmées en février et les candidats ont jusqu’au 11 janvier pour le dépôt des dossiers.

L’IFORD est un institut sous régional spécialisé  dans les questions de population. L’Institut a reçu le prix de Nations unies pour la population en 2011.

Rentree sportive et culturelle 2018-2019

l’Université de Yaoundé II a lancé les activités sportives et culturelles pour le compte de l’année académique 2018-2019, le mercredi 14 novembre dernier.

C’était également l’occasion pour la communauté universitaire d’assister à la présentation des médailles glanées au cours des derniers jeux universitaires Maroua 2018. L’Université de Yaoundé II a occupé la 4e place , avec 33 médailles dont 8 en or, 10 en argent et 15 en bronze.

La cérémonie a également donné l’opportunité à la communauté universitaire  de découvrir le clubs culturelles et artistiques qui devront représenter l’Université de Yaoundé II au prochain festival universitaire des arts et de la culture (Unifac 2018) à Dschang .

La cérémonie était présidée par le recteur de l’institution , le professeur Adolphe Minkoa she. Ce dernier a invité les athlètes, les encadreurs et ses collaborateurs à se mettre  résolument au travail afin d’améliorer le classement de l’Université de Yaoundé II aux prochaines universiades de sport et de la culture.

Une delegation Russe a l’IRIC

Une délégation Russe conduite par Monsieur Evgeny  SHCHESNYAK Premier Vice -Recteur de l’université Russe de l’Amitié des Peuples (URAP)  reçue en audience ce 12 novembre 2018 par le Directeur de L’IRIC en présence du Pr Mol NANG, Vice -Recteur chargé de la Recherche et des relations avec le monde des entreprises de l’université de Yaoundé II(UYII). Les deux parties ont exploré les pistes de coopération entre l’UYII et l’URAP.

L’URAP c’est 28000 étudiants ressortissants de 152 pays, 3000 enseignants, 7 facultés et 14 Instituts.

l’Universite de yaounde II souhaite un excellent mandat au president de Paul Biya

Les étudiants de l’Université de Yaoundé II se sont mobilisés en matinée du mardi 6 octobre dernier, à l’occasion de la prestation de serment du président de la République, son Excellence Paul Biya. Ils étaient plus d’un millier. Ils sont venus des 5 établissements de l’Université de Yaoundé, exprimer leur soutien total au président pour le nouveau mandat qu’il s’apprête à engager.

Du palais polyvalent des sports jusqu’à l’entrée du bois St Anastasie à warda, « les cops de Soa » étaient alignés pour acclamer le passage du chef de l’État.

 » C’est un jour inoubliable pour moi. C’était très agréable d’être là avec mes camarades pour vivre ce moment de l’histoire de notre pays.  sans distinction de tribus, d’ethnie ni de religion on criait pour notre président, c’était vraiement ma première fois de le voir de ci près «  affirme Hélène Assira, étudiante en Master 1 à l’Institut des Relatons internationales du cameroun. 

Les étudiants ont bénéficié d’un encadrement des responsables de l’Université de Yaoundé II. Au premier rang , le recteur de l’institution. Tous les véhicules sont mis en la disposition des étudiants. Et sur le terrain, un déploiement exceptionnel sous la coordination du Vice-recteur,  Pr Tchouankeu Jean Claude, avec à ses côté le Conseiller technique auprès du recteur, le Pr Robert Medjo Eko.

Dans une interview accordée à Radio campus Uy2 ce mercredi 7 novembre , le Recteur de l’Université de Yaoundé II a exprimé sa satisfaction  » la mobilisation des étudiants de l’Université de yaounde II a été très exemplaire et très appréciée par les hautes autorités, et je pense que le principal destinataire lui même l’a très bien remarqué. Je voudrais donc féliciter nos étudiants pour cette action qui a honoré notre institution.

Pour ceux qui pensent que l’Université n’aurait pas du y être mêlée, le recteur répond  » l’Université est une institution républicaine, et les étudiants sont des citoyens ordinaires qui ont le droit de participer à un événement historique tel la prestation de serment. Et nous avons le devoir de les accompagner chaque fois qu’ils sollicitent notre appui pour une telle action. »

Martial.A. Otabela/SIC/ uy2

Rentree solennelle 2018-2019 et journees d’orientation academique et professionnelle

 

La rentrée solennelle de l’Université de Yaoundé II a eu lieu le 25 octobre dernier. Comme le veut la tradition universitaire, des enseignants ont fait une procession en toges , allant de l’esplanade de l’amphithéâtre 700 jusqu’à l’entrée de l’amphithéâtre 1500. 

En deuxième articulation, un enseignant de rang magistral a donné une leçon inaugurale sur le thème «  Doit -on et peut -on vraiment dementeler la zone Franc? »

Cette année, le choix a été porté sur le professeur Mondjeli Nwa Ndjokou, enseignant d’économie et agrégé Cames 2017 .

La cérémonie de rentrée solennelle 2018-2019 était couplée aux  journées d’orientation académique et professionnelle (JOAP 2018), organisées sous le thème «  les diplômés de l’Université de Yaoundé II face aux défis de l’insertion professionnelle »

Les JOAP donnent opportunité aux établissements de l’Université de Yaoundé II et aux institutions privées d’enseignement supérieur sous tutelle académique, de présenter au public leurs offres de formation ainsi que les débouchés qui en découlent.

8 établissements ont répondu présent pour l’exposition: la Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP, la Faculté des sciences économiques et de Gestion (FSEG), l’Institut des Relations internationales du Cameroun (IRIC), l’Institut de formation et de Recherches démographiques (IFORD), l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC), et 3 trois institutions privées d’enseignement   supérieur sous tutelle académique de l’Université de Yaoundé II. Les exposants ont également  saisi l’opportunité pour présenter les meilleures thèses et publications de leurs enseignants. 

La  clôture de cette double cérémonie a eu lieu le vendredi 26 octobre 2018 sous la présidence du  Pr Ebana Mvogo , le Vice-recteur en charge des Enseignements, de la Professionnalisation et du Développement des TIC. Il représentait le Recteur de l’institution , le Pr Adolphe Minkoa She eempêché.

Le Ministre de l’Enseignement superieur au campus de Soa

Le Ministre de l’Enseignement supérieur , le Pr Jacques Fame Ndongo a visité le site de construction  du Centre universitaire du Développement du numérique ce 27 septembre 2018. Le projet de construction de cette infrastructure est le 2e volet du PBHEV (Paul Biya Higher Education Vision). Il est lancé au même moment où la première phase , celle de la distribution des ordinateurs aux étudiants tire à sa fin. Le projet un étudiant, un ordinateur lancé par le chef de l’État passe du discours au concret. Il question ici de doter chaque campus universitaire des moyens de passer à l’education d’une autre génération: le e-learning. L’entreprise chinoise en charge des travaux a rassuré le Ministre quant à la livraison des travaux à la fin du mois d’octobre 2018.

Juste à côté du centre universitaire du développement du numérique, le Ministre a également visité le chantier de construction de la bibliothèque numérique de l’Université de Yaoundé II.  Un gigantesque bâtiment R+3 qui deviendra dès sa livraison , la plus grande bibliothèque universitaire au Cameroun , avec 1000 places assises.

A l’intérieur du chantier de la bibliothèque numérique

Au terme de sa visite le Pr Fame Ndongo a exprimé sa satisfaction quant à l’etat  d’avancement des travaux de ces deux chantiers qui vont à coup sur changer le visage de l’Université de Yaoundé II.